Commençons par quelques définitions.

Quand on parle de langue majoritaire, nous référons à la langue d’enseignement ou de la communauté. Ici, au Québec, nous avons donc deux langues majoritaires : le français, mais l’anglais également.

Le terme langue minoritaire réfère quant à-lui à une langue avec un statut inférieur, c’est-à-dire, la langue qui n’est pas celle de la communauté. Par exemple, ici, au Québec, l’espagnol serait une langue minoritaire.

Une langue dominante fait référence à la langue qui est la mieux maîtrisée par l’apprenant.

Quand on parle de bilinguisme, il est important de retenir que la personne bilingue est celle qui comprend et parle deux langues. La personne qui parle plus de deux langues est appelée plurilingue. Dans ce blogue, le terme bilinguisme sera employé dans les deux cas.

Le bilinguisme : COMPLEXE et en constante évolution.

Alors, comment aider mon enfant à parler DEUX langues, par exemple si l’on veut qu’il parle la langue majoritaire/communauté, tout en apprenant la langue minoritaire ?

MOTIVATION! MOYENS! OCCASIONS!

Dans certains cas l’enfant ou la famille peut ressentir ce qu’on appelle de l’insécurité linguistique si, par exemple, la langue parlée à la maison est une langue minoritaire. L’insécurité linguistique fait surface surtout lorsque la maîtrise de la langue en question n’est pas suffisante ou si l’on a un sentiment d’incertitude envers l’usage de la langue.

Vous vous demandez surement : « Mais Melissa, au Québec l’enfant doit apprendre le français, car dans la plupart des cas, ça sera sa langue de scolarisation. Alors ne devrait-il pas s’en tenir juste au français? »

ATTENTION! L’acquisition du bilinguisme requiert PLUSIEURS facteurs :

Tout d’abord, la quantité et la qualité d’exposition en sont les principaux.

La littérature scientifique démontre bien que la quantité d’expositions nécessaire à la maîtrise de plus d’une langue est de 40% du temps d’éveil de l’enfant.

Voici un exemple : « Jacob est bilingue simultané, espagnol (L1) à la maison avec maman tout le temps et français (L2) espagnol avec papa ».

  • Il se réveille à 7h00 et se couche à 20h00 = 13h00 d’éveil
  • Routine du matin, soir, souper, dodo, voyages entre la garderie et la maison: L1=2.5hrs vs. L2= 2.5hrs
  • Garderie: L2= 5.5 heures (sans compter la sieste)
  • Sortie: L1=0.5
  • Amis: L2= 1.25 heures
  • Appareils électroniques/écrans: L2= 0.75 heures
  • Jacob est ainsi exposé son L1=30% et son L2 70%
  • Ceci ne tiens pas compte des fins de semaine, jours de congé, vacances, maladies, etc.

De plus, une exposition de qualité veut dire que l’enfant doit avoir accès à de bons modèles langagiers, donnés par des gens qui maîtrisent bien la langue. C’est pourquoi l’interaction avec des personnes est toujours valorisée au-delà des écrans.

Un autre facteur important à l’acquisition du bilinguisme est le contexte socio-linguistique dans lequel chaque langue est utilisée. En effet, le contexte socio-linguistique influence la quantité d’opportunités où il est possible de parler une langue. Par exemple, une famille de nouveaux immigrants qui parlent l’urdu à la maison n’aura pas beaucoup d’opportunités à l’extérieur de la maison de pratiquer la langue maternelle. Le contexte socio-linguistique influence également la quantité de soutien offert dans une langue (ex : si une langue est majoritaire ou minoritaire).

Chaque langue possède un statut socio-linguistique. Lorsque les deux cultures reflètent des traditions et des croyances différentes, il peut y avoir tendance pour la perte de la langue avec le statut inférieur. Ce phénomène s’appelle le bilinguisme soustractif. Ainsi, cela peut faire en sorte qu’une langue qui est considérée comme majoritaire (avec le plus haut statut dans la société) est maintenue au détriment de la langue qui est considérée comme minoritaire.

Cela aura de nombreuses conséquences sur l’acquisition des langues par l’enfant. En effet, l’enfant pourrait arrêter de se servir de sa langue maison (L1 – minoritaire) et ceci affectera son attitude envers la langue, la culture, et le développement de son identité personnelle.

Le dernier facteur ayant une influence sur le développement du bilinguisme chez l’enfant est l’âge d’acquisition des langues. Cela peut prendre environ 3 à 5 ans d’immersion complète avant de maîtriser une langue, toujours avec le 40 % d’exposition aux langues. Il est donc important de savoir à quel âge chaque langue a été introduite, sans oublier la quantité d’exposition également. 

ALORS COMMENT ON FAIT POUR ÉLEVER UN ENFANT BILINGUE?

Il faut avoir un SYSTÈME en place et tout doit se faire dans le plaisir! Peu importe l’apprentissage, il nous faut un plan, quelque chose de systématique et bien établi permettant une QUANTITÉ suffisante et des opportunités de qualité nombreuses de pratiquer la langue en question.
Ce système doit inclure : QUI parle quelle langue à l’enfant et À QUEL MOMENT chaque langue est parlée.

Si vous êtes éducateur enseignant, INFORMEZ-VOUS auprès des familles.

Prenez le temps d’en apprendre plus sur leurs origines, la langue parlée à la maison et à l’enfant.
En milieu de garde ou en milieu scolaire, le plan est déjà établi à moins qu’une éducatrice ne parle une autre langue. À ce moment, elle peut décider d’inclure cette langue aussi (e.g. anglais).

De façon générale, on peut appliquer de nombreuses stratégies de stimulation linguistique générales : telles que la SIMPLIFICATION DU VOCABULAIRE, la REFORMULATION (plus court et plus simple), et ACCOMPAGNER DE GESTES nos propos afin de montrer le sens.

IL FAUT MAINTENIR UNE ATTITUDE POSITIVE FACE À CHAQUE LANGUE. Si cela devient comme une corvée, l’enfant n’aura pas l’envie d’apprendre.

les Bénéfices du bilinguisme.

Pourquoi maintenir la langue maison en plus de l’autre langue et ne PAS en retirer ou arrêter d’en pratiquer une ?

  • Parce qu’être bilingue peut AIDER l’enfant ayant un trouble de communication ou un enfant qui se développe typiquement en lui fournissant des ressources dans une autre langue pour faciliter la communication. En effet, le bilingue n’apprend pas 2 fois à parler, à lire ou à écrire : l’enfant bilingue n’a pas le développement langagier de deux enfants monolingues.
  • De plus, le bilinguisme apporte de meilleures fonctions exécutives au niveau de l’organisation, de l’inhibition, de la flexibilité mentale, du jugement et de l’autocritique.
  • Les enfants bilingues ont aussi une meilleure conscience métalinguistique, c’est-à-dire une meilleure organisation du langage dans le cerveau.
  • Le bilinguisme est également un facteur de protection du cerveau vieillissant. Il retarde de quelques années les premiers signes de démences.
  • Finalement, le bilinguisme est également associé à une meilleure créativité, à plus de choix de vocations, à de meilleures opportunités d’emploi, ainsi qu’à de meilleurs salaires.

À retenir : ce que le bilingue n’est PAS !

  • Le bilinguisme ne rend pas l’enfant confus. En effet, ce dernier n’apprend pas avec plus de difficulté.
  • Le bilinguisme n’est pas la CAUSE de difficultés de développement du langage ou de la communication, mais si on soupçonne quelque chose, il est prudent de référer tôt pour prendre action et être en mode PRÉVENTION. Et si entre un éducateur ou un enseignant il y a quelque chose qui ne va pas, il faut reconsidérer l’approche d’enseignement.

Quoi faire si un enfant bilingue semble présenter des difficultés langagières ?

  • Se référer vers un professionnel (orthophoniste);
  • Se former davantage sur comment intervenir auprès d’un enfant bilingue;
  • Considérer ce qui a été tenté avec lui;
  • Travailler en équipe avec la famille.
l'enfant bilingue, intervenir efficacement (1)

LISTE D’ATTENTE : L’ENFANT BILINGUE INTERVENIR EFFICACEMENT

Je vous laisse le lien pour vous inscrire sur la liste d’attente. Les places sont limitées.

La liste d’attente vous donne accès à une place garantie, un rabais de 40$ ainsi qu’un outil supplémentaire gratuit pour accompagner l’enfant.

Si vous vous inquiétez pour les assurances, je vous remets un reçu qui, en vérifiant avec vos assurances peut être déductible, car les services d’orthophonie sont parfois couverts.

French

Rejoins notre belle communauté!

Tu recevras le mot de passe pour te connecter à la zone d'outils gratuits MPM ainsi que de l'information quant à nos prochaines formations et promotions.

Nouveauté dans la zone : une activité langagière. Viens la télécharger! 

Merci! Complète ton inscription dans ta boîte courriel. Vérifie tes SPAMS!

Share This