Suite à ma formation sur l’intervention auprès de l’enfant bilingue, il est clair que de déterminer si l’enfant bilingue suit sa courbe normale ou non est un enjeu pour les orthophonistes. Alors voici les stades de développement langagiers de l’enfant bilingue qui sont documentés dans la littérature.

Ici, je distingue le bilingue simultané versus le bilingue séquentiel. Pour un rappel des définitions tu peux aller lire mon billet précédent ici

Alors quels sont les stades développementaux linguistiques chez les enfants bilingues?

DÉVELOPPEMENT LANGAGIER DU BILINGUE SIMULTANÉ:

Les grandes étapes de développement de 0 à 3 ans sont acquises aux mêmes moments chez les bilingues simultanés que chez les monolingues.

Un bilingue simultané qui se développe typiquement sur le plan langagier se servira des structures grammaticales attendues aux stades de développements variés dans chaque langue. De Houwer (2009, p.37) a trouvé que les stades suivants chez les bilingues simultanés apparaissent aux mêmes âges que chez les monolingues :

  • Le babillage, qui apparaît entre 6 et 9 mois;
  • L’émergence des premiers mots qui se fait entre 10 à 12 mois;
  • L’émergence des 50 premiers mots (entre 18 et 24 mois),
  • Le taux de croissance du vocabulaire si on considère le vocabulaire dans les deux langues;
  • Les premières combinaisons de mots qui apparaissent entre 18 à 24 mois.

De plus, la longueur moyenne des énoncés (LMÉ), un bon indicateur précoce du développement grammatical entre 2 et 3 ans.

 

DÉVELOPPEMENT LANGAGIER DU BILINGUE SÉQUENTIEL

Chez le bilingue séquentiel, les trois premières années (plus ou moins) se déroulent en contexte monolingue, et par la suite lorsque la deuxième langue est introduite. Les stades langagiers suivants sont documentés dans la littérature :

Stade 1- Langue maison : À ce stade, l’enfant qui vient tout juste d’être introduit à la deuxième langue parle et comprend uniquement sa langue maison.

Stade 2- Période silencieuse active : L’enfant est silencieux pendant ce stade, mais il s’imprègne activement la nouvelle langue. L’enfant pourrait ou ne pas perdurer plus ou moins à ce stade. Il ne parle pas, mais il peut communiquer parfois avec des gestes.
Ce stade peut durer de quelques semaines jusqu’à quelques mois. C’est une période d’écoute active où l’enfant accumule du vocabulaire réceptif dans la langue seconde, mais peut souvent communiquer avec des gestes.

Les jeunes enfants peuvent perdurer plus longtemps dans ce stade que les enfants plus âgés. Durant cette période, l’interaction avec les pairs est un facteur crucial pour l’exposition langue seconde ainsi que la motivation de parler la langue en question.

Pourquoi je vous parle de motivation ici? Parce que le mutisme (qui est temporaire, bien sûr), peut se présenter chez le bilingue séquentiel, et peut engendrer de la culpabilité chez le parent. Pendant ce stade, les parents peuvent se questionner en cherchant la raison pour laquelle l’enfant ne communique pas. Il peuvent ainsi ajouter de la pression sur l’enfant pour qu’il communique et sorte de ce mutisme.

Attention ce stade n’est pas absolu car chaque enfant diffère l’un de l’autre. Par contre, l’enfant qui se développe typiquement ne va pas perdurer dans ce stade, il passera au stade de productions télégraphiques, le stade 3.

Stade 3- Langage stéréotypé : Ici l’enfant va « copier coller » de courtes combinaisons de mots qu’il a entendu et mémorisé. Ses productions seront télégraphiques ou imitées. Comme par exemple: “Sais pas” ou “Quoi ça?”

Stade 4- Langage productif : À ce stade, l’enfant commence à produire des phrases, mais elles sont parsemées d’erreurs syntaxiques et grammaticales. Les phrases peuvent sembler ce qu’on appelle “agrammatique” ex: “Veux pas banane” plutôt que “Je ne veux pas la banane”. Lorsque je parle de grammaire, ici, je fais référence aux structures linguistiques propres à une langue, et non aux règles qu’on apprend à l’école. C’est-à-dire qu’un enfant bilingue simultané ne dira pas « Je pas ai » parce qu’il dit « I not have » en anglais. Tout comme chez les monolingues, on verra plutôt des négations simplifiées par exemple, « J’ai pas », jusqu’à ce que la morphosyntaxe se développe suffisament pour que l’enfant dise « I don’t have a pencil. » et « Je n’ai pas de crayon.».

Stade 5 – Inter langue : La langue seconde est maintenant plus ou moins maîtrisée comme la langue maison — L1 = L2. La maîtrise de la deuxième langue sous tous ses aspects réceptifs et expressifs peut prendre de 5 à 7 ans d’immersion complète pour qu’elle soit maîtrisée comme la première langue. Ceci étant dit, même vers la fin du primaire les enfants bilingues n’auront pas encore maîtrisés tous les aspects langagiers tel que le monolingue lui, maîtrisent sa seule et unique langue. Il leur faut un maintien des ingrédients clés :

  • La quantité d’exposition suffisante
  • Un exposition de qualité à la langue en question
  • La constance d’exposition à la langue
  • Des moyens de multiplier les contacts avec chaque langue
  • La motivation

En espérant bien que ces informations puissent te servir de référence. Si tu es intéressé à en apprendre plus, tu peux toujours t’inscrire sur ma liste d’attente pour ma prochaine cohorte sur l’intervention auprès de l’enfant bilingue juste ici 

Orthophonie inclusiveLa prise en charge de l'enfant bilingue et plurilingue

Formation en ligne!
Inscriptions maintenant ouvertes!

English

Rejoins notre belle communauté!

Tu recevras le mot de passe pour te connecter à la zone d'outils gratuits MPM ainsi que de l'information quant à nos prochaines formations et promotions.

Nouveauté dans la zone : une activité langagière. Viens la télécharger! 

Merci! Complète ton inscription dans ta boîte courriel. Vérifie tes SPAMS!

Share This